Le Petit Roi de mon cœur

Bonjour bonjour

Oui oui encore partie des plombes sans aucune nouvelle, sans aucun mot, sans aucun signe de vie.

Mort blogeste.

Faut dire que l’été fut très chargé les amis et j’ai 1000 choses à vous raconter ! Cela ce fera au fil des prochains posts…

Mais first, I got MARRIED !!

Oui oui la bague au doigt, la corde au cou, tout ça tout ça ! Le bonheur :)
Sans tomber dans les chamallows, on a eu le mariage dont nous rêvions, en Provence, avec les cigales, dans un mas familial dont l’âme a fait vibrer la soirée, un traiteur extra (que je recommande vivement: L'Atelier Traiteur Marseille clic-clic), nos familles et amis réunis <3

On a bien profité.
Appelez moi Madame.

DSC_329361

Then, I turned 30 ! 30 ans quoi !
Cette fatalité fut merveilleusement enjolivée par les 2 ans de mon petit gars qui grandit à vu d’œil, qui nous fait rire de jour en jour et qui parle de mieux en mieux, qui devient un vrai petit être à part entière et qui va à l’école !!
La très petite section, 3 matins par semaine, et il trépigne pour y aller tous les jours !

Quel soulagement pour la maman angoissée (qui, moi ?) que je suis.

Imaginez-vous que j’ai bien vite arrêté de m’inquiéter quand il a pleuré… au moment où je venais le chercher !
Mais quand je parle de pleurer, je rigole pas … J’ai eu droit au « nooooon noooon noooon pas maman, pas maison ». Sale bête.
"Hugo, la dame va penser que je te bats, steuplait viens vite et sans faire d’histoire, on rentre à la maison, t’es censé être content là". Ahum.
Il m’a fait ça 5 fois - 5 FOIS ! - je vous jure c’est beaucoup.
Je stressais pour aller le chercher, il se refugiait dans les bras de la maitresse. Dingue. Fâcheux. Frustrant.
Alors c’est un fait : H adoooooooore « l’écoule », la maitresse, les copains, il apprend plein de jolies choses, de nouvelles chansons… Quel bonheur de le voir devenir lui-même…

Enfin donc, voilà (déjà !) Halloween qui arrive et vendredi 30, il y a une fête à l’école Tchoup’

Les parents sont invités et avec Doud’, on a répondu présent direct’ ! On va - enfin ! - pouvoir assouvir notre plus grand désir du moment : se transformer en petite souris pour espionner notre progéniture pendant les quelques heures où il est à l’école…

Pour le costume, il n’a pas fallu longtemps pour que H choisisse de se déguiser en Lion : « Wraaaaaawrrrrw », il ne fait que rugir depuis des semaines… C’était donc une évidence.
Il y a quand même eu une petite hésitation avec le papillon : « Voule papillon, voule » disait-il en courant dans l’appartement et en bâtant des bras…

Bref.
Premier déguisement de mon crapaud, il était HORS DE QUESTION de ne pas le faire moi-même.

Me voilà donc parcourant Pinterest et autres blogs à la recherche DU tuto de lion facile, rapide et sans machine à coudre (oui oui toujours pas de machine ici, je souffre).
Et la… Ô rage ! ô désespoir ! Rien qui ne me plaise vraiment, d’où le titre de ce post : j’ai fabriqué mon petit lion.

Plutôt rapide (en 2-3 jours de façon décousue, une heure par-ci, une heure par-là) et surtout sans machine (bon si t’as une machine c’est bien aussi hein).

 

H en costume

Ca vous plait? Allé hop hop hop, ce qu’il vous faut :

matos

  • La reproduction du patron du gilet sans manche ci-dessous
  • De la « moumoute » couleur fauve, moins d’1 mètre
  • Du fil assorti
  • 3 petits boutons style Duffle Coat ou 3 autres boutons (assez gros car on va fabriquer des boutonnières brides)
  • Des pelotes de laines couleur crinière (pour ma part j’en avais 3, une jaune, puis un brun clair et un brun plus foncé)
  • 2 feuilles de feutrines, une plutôt marron et l’autre brun/beige
  • Du scratch
  • De la colle à tissu (ou pistolet à colle, c’est mieux)

costume patron

On commence par faire la base du déguisement, le gilet capuche – sans manche.

On reproduit et on découpe les 4 parties qui le compose, 1 dos, 2 demis devants, et 1 capuche.

montage pieces

 

montage epingle

On coud d’abord les épaules ensemble, puis les côtés du gilet, en laissant simplement un espace ouvert de 14 cm pour les bras.
On ferme le fond de la capuche, en faisant correspondre les point A et B, puis on la pose autour de l’encolure en cousant C.

montage capuche

montage capuche 2

NB : Pas d’ourlet nécessaire mais pour ma part, ma moumoute perdait un peu ses poils sur certains côtés (et en fonction du droit-fil), du coup j’ai surpiqué (à la main toujours hein – Ah on a le sens du détail ou on l’a pas qu’est-ce que tu veux ?!) le contour de la capuche et tout le bas du gilet.

Voilà la base de notre déguisement terminée. Youpi !
Avant de ranger la moumoute, on découpe maintenant la queue (un rectangle de 48cm * 4cm), on met de côté, on l'assemblera plus tard.

A ce stade, on imprime le patron ci-dessous, on découpe les oreilles et les pattes du Lion dans la feutrine, et on les assemble à la colle.
Les pa-pattes, on y ajoute des petits triangles marrons en guise de griffes, puis on leur coud des scratchs aux extrémités, pour pouvoir les fixer aux mollets de nos marmots.

On télécharge les patron ici: patte_et_oreilles

papattes

On va maintenant s’attaquer à la crinière.
Pour ce faire, on fabrique 8 gros (9 cm de diamètre) pompons tricolores (ou bicolores ou quadricolore hein, comme tu veux) et 11 petits (3 cm de diamètre), j’en ai fait de 2 couleurs, brun clair et brun légèrement plus foncé.

On va maintenant fixer les pompons à la capuche.
Perso, ma moumoute permet le passage entre les fibres d’une grosse aiguille de tapissier (celle qu’on utilise pour coudre les tricots) alors j’ai pu réellement accrocher mes pompons à la capuche avant de les coller pour les stabiliser et pour qu’ils restent à leur place. Je les ai aussi collé entre eux.


On accroche/colle d’abord les plus gros pompons, à 2-3 cm du bord de la capuche.
Puis on marque le pli des oreilles selon les pointillés, on colle les oreilles de chaque côtés, devant les gros pompons.
On finit par disposer les petits pompons devant les gros et devant les oreilles. DONE.

Reste à fignoler : les boutons, et la queue.

Les boutons – attention de pas les poser trop hauts, essayer sur vos bambins : les pompons rendent la capuche plus lourde et plus imposante.
Le but n’étant pas de les étouffer, mieux vaut vérifier qu’ils pourront bien respirer une fois le costume enfilé. 

On fait simplement des boutonnière brides, puis on coud les boutons en face. Tada !

Reste donc la queue du lion. On coud la queue au milieu du dos, puis on marque son milieu dans la longueur.
Dans ce milieu, on pique des brins de laine auxquels on fait un nœud à l’extrémité pour que les brins restent bien accrochés. Quand on en a assez, on rabat le reste de queue vers le haut et on coud les côtés.
Pas de soucis, j’ai fait un schéma:

costume queue du lion

Et VOILA !!
Il ne manque plus qu’à trouver un pantalon et un tee-shirt manches longues jaune ou dans les tons "lion", un peu de maquillage si le cœur vous en dit et vous voilà avec une belle bête de la savane dans votre salon.

costume lion

dos lion

 

J'ai renforcé les pattes du Lion en collant un morceau de carton pour une meilleure tenue.

Bon, mon Lion à moi a adoré les 5 premières minutes d’essayage mais depuis, il ne veut plus l’enfiler… 

Ca promet…
Ne pas prendre ça comme une attaque personnelle, il a 2 ans Julie.

Du coup, vous n’avez droit qu’à la photo de début de post, en espérant pouvoir en faire d’autres vendredi ;)

Alors, zen pensez quoi ? Est-ce que votre petit monstre rugit lui aussi?
Ca vous donne envie de lui faire un petit costume ?

 

NOTE pour ceux qui auraient atterris ici en tapant « école Shanghai ».
Pour les francais/francophones shanghaiens qui cherchent une école pour leurs bambins, je recommande celle de mon H: Melody sur Huashan Road dans l’ancienne concession française. Oui oui, c’est hors de prix pour une maternelle mais bon je pense que vous savez à quoi vous attendre ici et c’est la moins chère que j’ai trouvé. La maitresse est top et puis il y a aussi une maitresse chinoise donc plutôt cool de parler 2 langues aux enfants.

 

A++
(Bientôt, promis)